Le jeu du Roi Reine©

Méthode émergente pour découvrir et intégrer la puissance naturelle de votre leadership

Le jeu du Roi Reine révèle notre monde intérieur.
Il est une expérimentation intense de développement personnel et professionnel pour évoluer en conscience vers un leadership naturel rayonnant et efficace.
Cette puissance n’est pas le pouvoir d’imposer sa volonté et ses idées aux autres, mais le pouvoir créateur, celui qui jaillit du cœur et de la conscience, de la source de son être. Il va chercher le meilleur de soi-même et de l’autre.
C’est une démarche qui contribue à la formation d’une nouvelle génération de leaders humanistes.

« Pour vous former au leadership,
pour réaliser votre plein potentiel,
pour repenser les organisations »

La Méthode

Vers un leadership et un pouvoir d’action plus agiles et plus naturels

Le Jeu du RoiReine est un jeu d’improvisation du conseil du royaume.
Les archétypes qui le composent, sont présents et actifs en chaque être humain et en chaque groupe.
Seule l’expérience permet de mesurer la puissance de la démarche et d’en incorporer les apports.

Cette méthode est fondée sur la compréhension de la dynamique interne des personnes et des groupes et de leurs multiples intéractions dues à l’effet miroir entre soi et le groupe. Elle saisit sur le vif :

  • le fonctionnement de notre monde interne (stratégies conscientes et inconscientes, scénarios relationnels)
  • son impact sur les personnes autour de nous.
  • et, en retour, l’impact des personnes et des groupes autour de nous sur notre monde interne.

Elle nous apprend :

  • comment nous pouvons nous appuyer sur cet effet miroir
  • pour transformer et améliorer notre dynamique personnelle, nos scénarios relationnels
  • et y découvrir de nouvelles ressources et de nouveaux potentiels.

Ces prises de conscience transforment notre vie durablement.

Le jeu du Roi Reine prépare à un véritable changement de niveau de conscience et à une plus grande agilité dans toutes les dimensions de notre vie et dans les organisations.

Comment se fait-il qu’il existe des résonances aussi fortes entre ce qui se passe au sein des groupes dans lesquels nous évoluons et nos propres scénarios intérieurs conflictuels ou harmonieux ? Comment les observer ? Comment les appréhender ? Comment agir et engager le changement ?

Le Jeu du Roi Reine offre une réponse à ces questions et rend possible une transformation consciente de notre monde intérieur permettant d’avoir un impact positif sur notre environnement professionnel et social.

Issue des travaux de Dominique Vincent, basée entre autres sur l’approche systémique et sur les travaux de Jung, cette méthode de formation au leadership permet d’explorer votre « théâtre intérieur » qui détermine votre façon d’interagir sur la « scène extérieure ».
Des parties de vous – dites « archétypales » – composent votre personnalité. En interaction avec les archétypes des autres, ces parties vont s’animer dans la mise en scène du Jeu du Roi Reine. Il s’agit d’une expérimentation intense et décalée de développement personnel et professionnel, une constellation guidée, un voyage exploratoire passionnant, pour vous faire évoluer en conscience vers un leadership plus puissant.

Les archétypes du Roi, de la Reine, du Compagnon-Bâtisseur, du Guerrier, du Sage, de l’Artiste et de l’Inconnu incarnés par les membres du groupe se mettent en action au cours du conseil d’un royaume fictif.

En fait l’archétype fondamental est le corps humain lui-même qui contient toutes les potentialités et dans lequel s’investissent les énergies de ces différents personnages. Une personnalité royale est celle de quelqu’un qui est véritablement présent dans son corps, particulièrement dans son cœur, et qui reconnaît en lui la présence active de tous les archétypes.

La posture royale intérieure est exactement proportionnelle à sa conscience corporelle et à son sens de l’équilibre.

Ce jeu d’improvisation prépare les personnes et les groupes à changer de niveau de conscience et à envisager de nouvelles formes d’organisations plus agiles et plus réactives, en entreprise, en politique ou ailleurs.

Ces nouvelles formes sont développées dans différentes expériences décrites entre autres par la Sociocratie, l’Holacracy, l’entreprise libérée…
Leurs enjeux sont abondamment commentés par Frédéric Laloux dans son livre Reinventing Organizations.
De telles organisations semblent bien mieux adaptées à la volatilité du monde actuel, et davantage capable d’y répondre.

découvrir les origines du jeu.

Les Apports

Pour la personne

Présence, confiance, ancrage

Mieux identifier ressentis et émotions

Prendre sa place juste

Transformer ses limites en ressources

Capacité d’écoute et de prise de décision

S’ouvrir au nouveau

Force vitale et créativité

Identifier ses croyances

Pour le groupe

Intelligence collective

Agilité, efficacité

Vers un leadership partagé

Ecoute réciproque

Relations gagnant-gagnant

Ouverture à de nouveaux possibles

atmosphère de confiance mutuelle

Pour l’entreprise / les organisations

Préparer les personnes à de nouvelles formes d’organisation

du pyramidal au transversal

Capacité de concertation accrue

Sens des valeurs partagées

Agilité et adaptabilité

Plaisir sur les lieux professionnels

Les Archétypes

Les archétypes sont des forces agissantes et structurantes en nous et dans les organisations.
L’intégration de ses énergies vitales constitue un être humain-leader complet et équilibré.

Notre pratique du Jeu du Roi Reine nous a amené à mettre en valeur quatre archétypes de l’émergence de notre puisssance.
Ils prédéfinissent quatre directions que notre énergie vitale doit prendre pour constituer un être humain complet et équilibré : le Compagnon-Bâtisseur, le Guerrier, le Sage et l’Artiste.

A ces quatre archétypes, nous avons ajouté deux autres qui représentent

  • d’une part la source mystérieuse et indéfinissable, l’inconnu. Il est cet invisible dans lequel se trouvent la Source préexistante à toute manifestation, mais aussi toutes les énergies refoulées (potentiels et ressources enfouies) qui n’ont pas encore trouvé droit de cité.
  • d’autre part l’accomplissement intégratif, le Soi, le RoiReine. Le RoiReine est l’être humain complet et intégré qui accepte ce qui émerge en lui et dans son environnement, et qui sait y répondre de façon dynamique et positive. RoiReine définit le leader homme ou femme qui a intégré tout autant les aspects Yin et Yang, féminins et masculins de sa personnalité.

En fait l’archétype fondamental est le corps humain lui-même qui contient toutes les potentialités. La présence à son propre corps en tous ses aspects, est un prérequis à la présence aux autres et à tous les aspects du fonctionnement d’une organisation. Le leader peut considérer son corps comme étant le microcosme de l’organisation dont il s’occupe.
Habiter intégralement son corps donne accès à sa royauté intérieure.

« L’archétype est une source de représentations qui permet à notre imaginaire et à notre action de prendre forme. Comprendre le monde archétypal qui nous anime et qui anime les organisations aide à voir plus clair sur le devenir de notre univers intérieur et sur la dynamique des groupes humains. »

Le concept est élaboré par Jung dans ses recherches sur l’inconscient collectif. Il est déjà présent chez les philosophes de l’antiquité. Ainsi, pour Platon, le monde tel que nous l’entendons, est le reflet d’un monde idéal qui existe dans les profondeurs de la psyché.
Nous serions donc habités de représentations primordiales inconscientes qui se manifestent pour chacun d’une façon spécifique en relation avec son histoire, son caractère, son destin personnel. Nous sommes tous des voies d’émergences de ces figures archétypales que nous investissons de nos énergies vitales, de notre libido conçue comme puissance de vie et d’amour.

Le corps humain est certainement l’archétype le plus fondamental pour la compréhension du Jeu du Roi Reine.
Quelqu’un qui est pleinement conscient de son schéma corporel, de ses états de tension ou de relaxation, de sa respiration, de son enracinement, de sa présence dans l’espace, de ses mouvements externes et internes, des émotions qui le traversent, développe sans cesse son charisme, une sorte de magnétisme qui agit positivement sur les autres.
Il est capital de comprendre que la présence à son propre corps en tous ses aspects, est un prérequis à la présence aux autres et à tous les aspects du fonctionnement d’une organisation.

Le leader peut considérer son corps comme étant le microcosme de l’organisation dont il s’occupe et dont il est responsable pour son plein déploiement.

La première tâche pour quelqu’un qui veut développer son leadership pourrait bien être de devenir de plus en plus conscient de son corps grâce aux signaux qu’il lui envoie constamment. C’est le chemin pour se sentir pleinement présent et efficace.

Habiter intégralement son corps donne accès à sa royauté intérieure.

Le Roi / La Reine

L’archétype du Roi et de la Reine est celui d’une personnalité accomplie…
→ plus d’infos

Le Compagnon-Bâtisseur

Il donne forme a tout ce qui est lié à la pensée logique, organisation, science et technologie.
→ plus d’infos

Le sage

La sagesse mise au centre de la vie des organisations leur permet d’atteindre leur efficacité maximum tout en respectant l’épanouissement des personnes.
→ plus d’infos

Le Guerrier

L’archétype du guerrier est l’incarnation du désir de prendre sa place clairement, d’aller de l’avant.
→ plus d’infos

L’Artiste

Toute organisation est le fruit du rêve d’une personne, ou d’un groupe de personnes, animé par une même vision. Beauté, émotion, plaisir.
→ plus d’infos

L’Inconnu

L’inconnu représente notre potentiel latent qui attend d’être reconnu, accepté, et mis en œuvre. Souvent les parties mal aimées de soi-même sont paradoxalement des ressources ne demandant qu’à être utilisées.
→ plus d’infos

Le Compagnon-Bâtisseur

Le compagnon-bâtisseur donne forme a tout ce qui est lié à la pensée logique, au désir de pénétrer les secrets de la nature et de l’univers, à l’expertise et aux réalisations techniques. Cela comprend aussi bien des projets grandioses que d’humbles tâches de la vie quotidienne. Il est présent à toute activité professionnelle scientifique et technique.
Il a le sens du devoir et du travail bien fait. Il est très attentif aux équilibres délicats de la vie.
Constamment ouvert à de nouvelles perspectives et à de nouvelles réalisations au service de ses concitoyens, il manifeste par ses pensées et par ses actes le pouvoir de la création.
Il est fier de ce qu’il fait sachant que c’est un service au-delà de toute avidité et de tout narcissisme.

« L’homme pense parce qu’il a des mains. »
(Anaxagoras, 500-428 BC)

J

retour au schéma

Le Guerrier

L’archétype du guerrier permet l’incarnation du désir de prendre sa place clairement, d’aller de l’avant, de conquérir de nouveaux territoires, de croire en son potentiel et en ses capacités de réussite. Il nous invite à nous entrainer physiquement, intellectuellement et spirituellement pour manifester et donner le meilleur de nous-mêmes, pour devenir assez fort et pour développer suffisamment de confiance en soi pour faire face aux conflits de manière dynamique et créative.
Le guerrier doit aussi prévoir et planifier ses actions en même temps qu’il est capable de prendre des décisions immédiates, en lien avec son instinct de survie et sa spontanéité.
Il incarne la force, le courage, la volonté, le sens de l’honneur et du respect de la parole donnée. Il représente le service inconditionnel pour protéger d’autres humains, en particulier les plus faibles, au risque de sa vie.
Il doit aussi apprendre à contrôler ses tendances agressives pour les mettre au service du groupe. Une de ses valeurs fondamentales est l’esprit de corps, le sens du groupe et de la fraternité.

« Veni, vidi, vici. Je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu. »
(Jules César, La guerre des Gaules)

J

retour au schéma

Le sage

La sagesse mise au centre de la vie des organisations leur permet d’atteindre leur efficacité maximum par le fait même de tenir compte de l’épanouissement et du bien-être de chacun.
Nombre des difficultés qui perturbent actuellement les organisations proviennent d’une perte des valeurs humaines fondamentales et de la difficulté d’élargir sa vision pour considérer le bien-être de tous les acteurs et bénéficiaires de l’activité de l’organisation.
Le sage est le gardien des valeurs spirituelles, de l’intériorité et du sens du sacré. Il bénéficie d’une vision pénétrante et se fie à son intuition. Il voue sa vie à la recherche de la vérité intérieure, du sens de ce qui est et de ce qui arrive. Il est rempli de respect et de gratitude pour toutes les formes de vie et il considère qu’il doit prendre une part active à leur protection.
Sa joie profonde et sa bienveillance rayonne sur tous ceux qui l’approchent. Sa vie témoigne de ce qu’il enseigne.
Le sage rappelle à tous l’importance du bien commun, de l’amour et de la compassion qu’il s’efforce d’incarner. Il se préoccupe de l’équilibre du monde et de la société où chacun doit pouvoir trouver sa place et s’épanouir.
Il reconnaît le moment où il a besoin de se retirer temporairement dans son monde intérieur pour se régénérer. Grâce à ce recul, il peut être utile aux personnes qui s’adressent à lui en période de tensions et de conflits en tant que médiateur et soutien.

« La seule véritable sagesse est de savoir que vous ne savez rien. »
(Socrate)

« Se connaître soi-même est le commencement de toute sagesse. »
(Aristote)

J

retour au schéma

L’Artiste

Toute organisation est le fruit du rêve d’une personne, ou d’un groupe de personnes, animé par une même vision.
L’artiste apporte du plaisir, de la joie et du rire dans la vie quotidienne. Sans lui, la vie serait terne et sans joie.
Il est le troubadour, l’amoureux porteur d’émotions et de poésie, qui rappelle à ses concitoyens le sens de la fête, de l’humour, de la beauté et de la création inspirée. Il est écrivain, danseur, musicien, metteur en scène, acteur, peintre…
Grâce à son imaginaire, l’artiste est le ferment et le révélateur des mythes d’une société.
Il rêve et invite les autres à rêver avec lui, sachant que seul le rêve rend possible l’émergence de nouvelles réalisations. Il est source de changements.

L’artiste est le porte-parole des sentiments, des passions humaines, de l’amour. Grâce à lui, les émotions peuvent être reconnues, honorées, exprimées et transformées. Qu’il s’agisse de deuil, de mariage, de naissance, l’artiste est toujours là dans les grands moments de transition de la vie humaine

« Si vous voulez sauver le monde, écoutez les rêves de vos enfants. »
(Un chamane d’Amérique du Sud)

« La vie est un rêve, la vie est un chant, la vie est une danse. »
(Dominique Vincent)

« Ceci n’est pas un simple sentiment : c’est la joie qui est à l’origine de toute création. »
(Rabindranath Tagore)

J

retour au schéma

L’Inconnu

L’inconnu représente souvent ces parties mal aimées de nous-mêmes qui sont paradoxalement des ressources ne demandant qu’à être utilisées. Ce qui est vrai pour le monde interne de chacun, l’est aussi pour tout groupe, voire pour tout pays ou pour l’humanité toute entière. C’est la peur des minorités, des sectes, des nouvelles religions, des immigrés, des autres, de tout ce qui est différent…
Celui qui traverse cette insécurité accède à la richesse de la diversité et peut vivre pleinement l’aventure de la vie.
L’inconnu est l’archétype de ce qui n’a pas encore ou n’a pas pu émerger dans la conscience tout en en portant le désir. Il est le dépositaire des possibles, de l’émergence du nouveau, de la transformation. Il crée souvent des perturbations quand il se manifeste par surprise dans nos vies personnelles comme dans nos institutions. Il offre une dynamique de changement.
Il est diamétralement en polarité avec l’archétype du roi qui est justement celui de l’accomplissement et de la plénitude.

« Ce que je ne sais pas, je ne crois pas non plus le savoir. »
(Plaidoyer de Socrate devant ses juges. Il est déclaré par l’oracle de Delphes le plus sage de la Grèce parce qu’il sait qu’il ne sait rien)

« Je suis un inconscient qui s’est réalisé. »
(Affirmation de Jung sur son lit de mort)

J

retour au schéma

Le Roi Reine

L’archétype du Roi et de la Reine est celui d’une personnalité accomplie. Cela demande l’intégration des énergies de tous les autres archétypes, à savoir celles du Guerrier, de l’Artiste, du Sage, du Compagnon, et de l’Inconnu.
Le Roi a confiance en lui, enraciné dans une présence à ses ressentis corporels. Cela le rend capable de s’adapter constamment aux changements de son environnement. Il sait garder son sang-froid au cœur de l’action. Le Roi éprouve de la bienveillance et de la sympathie pour ses collaborateurs et ses subordonnés. Il voit et reconnaît la valeur de la contribution de chacun. Il désire profondément que tous se sentent à l’aise, donnent le meilleur d’eux-mêmes et s’épanouissent.
L’enjeu pour lui n’est pas d’être meilleur ou au-dessus des autres mais de savoir comment les aider à grandir pour le bénéfice de l’ensemble de son royaume. Il éprouve du plaisir même quand certains de ses sujets deviennent plus sages et plus forts que lui-même. Son rôle est de mettre en place les conditions grâce auxquelles il peut réaliser ses rêves et aider les autres à réaliser les leurs.
Le roi, le leader naturel d’un groupe, est celui qui tend vers une cohérence de plus en plus grande entre son vécu intérieur, ses ressentis, ses valeurs, ses convictions, ses paroles et ses actes. Il développe une vision large comme celle du capitaine sur le pont du navire. Il est au service du bien commun, pas de lui-même ou de celui d’une faction. Il accepte les conflits comme nécessaires à la croissance de son royaume, que ce soit une famille, une entreprise ou une équipe sportive…

« Il faut de la force assurément pour tenir toujours la balance de la justice droite entre tant de gens qui font leurs efforts pour la faire pencher de leur côté. […] La décision a besoin d’un esprit de maître, et il est sans comparaison plus facile de faire ce qu’on est, que d’imiter ce qu’on n’est pas. »
(Louis XIV)

J

retour au schéma

Pour Qui ?

Cette démarche s’adresse :

  • à ceux qui ont le désir et la volonté de devenir entièrement eux-mêmes dans un processus constant d’intégration de tout ce qui se présente en eux et autour d’eux,
  • aux responsables de groupes que ce soit en tant que manager ou que leader politique ou associatif, 
  • à tous ceux qui se préparent à prendre de nouvelles responsabilités, 
  • aux responsable RH, 
  • aux coachs, 
  • aux enseignants, 
  • aux psychologues, médecins, psychothérapeutes, intervenants en relations humaines, 
  • aux étudiants en sciences humaines pour comprendre la dynamique de la personnalité, la leur et celles des autres, et la dynamique des groupes, 
  • à ceux qui veulent retrouver leur pouvoir d’influence et d’action dans le devenir de leur vie et de la société.